La voix de Graine

Un nouveau lundi d’hiver, gris.
Reprise d’une semaine « normale » dans un hiver Covidé. Ce matin, je m’étais programmée un atelier respiration à 7 h. Mais quand je me suis réveillée une première fois à 6 h, je l’ai déprogrammé. J’avais besoin de dormir davantage.
Cet après-midi, j’ai baladé des jeunes adultes grands handicapés pendant 2 h 30 dans une petite ville des Hauts de Seine. Deux sorties, pour qu’un maximum puisse en profiter. Il faut une personne accompagnatrice par adulte handicapé. J’étais avec trois autres dames bénévoles. L’endroit était agréable. Le soleil n’était pas tout à fait au rendez-vous, mais il ne faisait pas trop froid et le ciel était assez clair. Ça m’a fait du bien, et de marcher, et de me sentir utile. Comme si je donnais un peu de temps à mon frère. Seul bémol, c’est loin. 1h 15 de trajet pour y aller, pareil pour revenir. Cela faisait une éternité que je n’avais pas pris les transports. Il n’y avait pas trop de monde. J’étais contente de sortir de chez moi.
Pas de nouvelles des graines aujourd’hui. Dommage.
En début de soirée, un des membres du CA de mon association jacquaire m’a sollicitée pour tenir l’agenda des marches. J’ai accepté. L’occasion pour moi aussi de me remettre à la marche.
Et je me suis – enfin – inscrite à un cours de yoga.

La voix de Lilie:

11 janvier. C’était il me semble notre dernier jour à la Réunion. Après 2 semaines passées ensemble, le temps déchirant de la séparation. Nous quittions sans le savoir, notre ancienne vie. La vie que nous avions toujours connue. Notre vie où nous avions toute liberté de mouvement, d’embrassades, de sorties, de voyages. 1 an déjà. J’ai adoré ce temps passé toutes ensembles. Comme il me manque. Pas de doute, il faut recommencer !

Aujourd’hui tout est plus gris. Même le temps. Et trop solitaire. Après ma séance quotidienne de sport, la big séquence télétravail. Beaucoup de réunions skipe. J’en ai les oreilles qui chauffent à force de porter le casque audio ! L’avantage c’est de pouvoir communiquer avec d’autres personnes que la famille. Ça aère.

Après le travail, nous partons chercher des meubles et des idées pour refaire notre vieille salle de bain. Regarder les modèles exposés, imaginer le résultat, concevoir la future implantation en combinant des morceaux choisis ça et là, commander le tout, demande de l’énergie, de la patience et beaucoup de temps. On rentre pile poil pour le couvre feu. Mais l’objectif est atteint, c’est le principal. Demain, séance carrelage au programme !

Et planifier une réunion Graine dans la semaine. Peut-être aussi une sortie marche ce we ? Et pourquoi pas ? Dans Paris cette fois ci ? Avec le chocolat chaud dans le thermos 😜