La voix de Graine

Un jour de St Valentin particulier cette année
Pas de resto prévu, mais un petit déjeuner au lit avec un petit paquet! Un petit déjeuner copieux et sympathique. Quoique, le café, j’en aurais bien pris un peu plus.

Aujourd’hui, le programme, c’est rando raquettes. Il fait beau, mais froid. Montée vers la station, location des raquettes, achat de forfaits … C’est la 1ère fois que j’achète un forfait raquettes. 3 € – Financièrement, c’est même à la portée d’un retraité. Un point positif de la pandémie, c’est qu’elle nous oblige à nous creuser les méninges pour inventer d’autres activités. Et la contrainte ouvre des horizons…Les raquettes, ce n’est pas si mal, et beaucoup moins onéreux que le ski, beaucoup moins dangereux aussi, et beaucoup moins promiscuitif. Pas mal d’avantages en fait.
Randonnée en deux parties: ce matin, nous restons sur la station et montons sur le puech du Roussillon 1400 m, cet après-midi, nous partons sur Ste Urcize à quelques kilomètres – c’est le même domaine! Il n’y a pas énormément de neige. Nous sommes parfois obligés d’enlever nos raquettes. 8 km ce matin, 6,5 km cet après-midi. Pas mal pour une 1ère journée. Le grand air nous fait du bien et nous saoule. Ce soir, je termine sur les rotules.


Nous rentrons à l’hôtel à 18 h pile. Le chat nous attend. Il réclame des câlins. Nous avons grand faim ce soir. Plateaux-repas bien sûr, mais nous récupérons de vraies assiettes. C’est tout de même plus sympa. Des photos et des films de ma petite-fille au ski. Elle se régale. Je crois voir mes enfants. A cause de la combinaison de ski qu’elle a récupérée!

La voix de Lilie:

Il fait un beau soleil. Très froid encore. La douceur se sera pour demain. Nous sommes invités chez un ami aujourd’hui. Comme au restaurant. Pas de repas à penser, à faire. On peut se laisser porter. Il a une toute petite chienne qui a besoin de tendresse. Elle passe un bon moment sur mes genoux.

Après le repas nous sortons faire un tour autour du lac près de la blanchisserie du château. Tu te souviens Graine, nous avions pris des photos de cette majestueuse bâtisse. Je repense à cette randonnée que nous avions faite ensemble l’été dernier. J’espère que nous pourrons recommencer aux beaux jours. Pour l’instant le lac est gelé, les canards marchent dessus. Il ne leur reste qu’un petit coin (coin coin) près de la cascade pour se baigner. Je suis toujours étonnée de voir ses animaux qui semblent ne pas ressentir le froid, même sur leurs pattes qui ne sont pas recouvertes de poils ou de plumes. L’être humain est-il le seul à ne pas supporter le froid ? Impossible de marcher pieds nus sur la glace, de se baigner dans une eau à 1 degré, de marcher en short par moins 4. La petite chienne court dans l’herbe comme une folle. Elle non plus n’a pas froid. Nous par contre, c’est écharpe, gant, manteau, bonnet, masque ! Et froid malgré tout ça…

Retour à la maison pour le couvre feu. Je m’attelle un peu à mon site puis je passe le coup de fil hebdomadaire à ma mère. Voilà, déjà la soirée.

Blues du dimanche soir. Je pense à tout ce que j’aurais pu faire et que je n’ai pas fait. Pas eu envie. Article creux pour journée creuse.

Ce week-end est passé si vite et pourtant pas fait grand chose…