La voix de Graine

Mi janvier 2021 – Un froid vif et sec. Week-end tranquille à venir, avec de la pluie, de la neige? et peut-être quelques graines sur le chemin…Je suis bien contente d’avoir acheté ma doudoune. Au moins, je n’ai pas froid.
Ma journée d’aujourd’hui a commencé tôt, par un réveil à 6 h 10 pour un créneau de travail à ma coop de 7 h à 9 h 15. Puis quelques courses à ma coop. C’est toujours long, les courses à la coop. Echange entre le client et la caissière sur une procédure comme l’annulation par exemple. Echanges d’information entre les coopérateurs au changement de créneau. Je rentre à la maison, il est 10 h 30.
Après le déjeuner, lentilles, saucisses, pour se réchauffer et affronter le froid, je pars en balade pour profiter du dehors et de la lumière. C’est la journée la plus lumineuse de la semaine. Il ne faut pas rater ça. Alternance entre balade et courses dans les magasins. C’est la bonne heure pour faire les courses. C’est l’heure creuse.
Une fois rentrée, je me remets à la lecture du contenu du site de mon association jacquaire. La re-lecture est fastidieuse. Le texte est parfois savant et érudit, parfois pompeux et surané. Un relooking ne serait pas inutile. Le conseil d’administration est de la vieille école. Ils tiennent à leurs valeurs. Je modère mes remarques. Je suis une nouvelle arrivée dans l’association.
Ce soir, pizza. C’est mon mari qui va la chercher. La dernière de l’hiver? Peut-être! Une pizza, ça ne se réchauffe pas. Je ne vais pas aller chercher une pizza à 17 h 30 pour la manger à 19 h 30. Ce n’est pas possible. Nous commanderons du couscous. C’est plus facile à réchauffer.

La voix de Lilie:

Enfin le dernier jour de travail de la semaine. En même temps, je fais mes devoirs pour la formation de demain. Merci Graine pour les informations qui me manquaient. A midi, je suis seule pour déjeuner. Au calme. Pas de télé, pas de radio. Tranquille après 2 heures de réunions skipe avec un casque sur la tête, relache. J’en profite pour vérifier l’adresse de la rhumatologue pour y aller ce soir au bluff. Et je m’aperçois qu’elle demande une confirmation téléphonique sous peine d’annulation. J’ai le rendez-vous il y a 3 mois. J’ai oublié cette clause. C’est donc plus ou moins, et plutôt plus que moins, ma faute si elle a annulé. Mauvaise graine que je suis à avoir dit du mal ! Bref, j’appelle et je récupère mon rendez-vous. Yesssss.

Un petit café, un pied dehors pour profiter du léger rayon de soleil, et c’est reparti pour un après-midi de travail.

Mon mari a aidé sa mère à prendre rendez vous pour se faire vacciner début février. Elle n’est pas rassurée. Elle a peur de la piqûre, plus que du vaccin! Comme les enfants ! Quelque part, je ne suis pas si sereine que ça à l’idée de vacciner les personnes si âgées en très bonne santé. Peur de troubler l’équilibre. Je me rassure en me disant qu’elle se font vacciner chaque année contre la grippe. L’organisme a l’habitude d’être un peu secoué pour la bonne cause. Ma mère, de son côté est très partante. Elle dit qu’il vaut mieux qu’elle joue aux cobayes à son âge plutôt que ce soit les jeunes. Bonne philosophie.

Les graines discutent beaucoup aujourd’hui. J’aime quand on papote. J’ai l’impression de ne plus être seule dans l’univers ! On va se voir ce week-end. Tant qu’on le peut, profitons. Et rentrons sagement à 18h. Ce vendredi est le dernier jour du couvre feu à 20h. Demain notre temps de liberté se réduit de 2h. Quand tout cela finira-t-il ? Quand retrouverons nous les restaurants, les bars, les cinémas, les théâtres, les musées. Si on en privatisait un ? Juste pour nous… Seules dans le louvre, quai Branly, Orsay….