La voix de Graine

Toute givrée ce matin, ma campagne d’hiver.
La température a chuté. Il fait très froid. C’est un temps à neige. Le ciel reste couvert. Sortie de fin de matinée pour aller faire quelques courses. Nous avons invité nos voisins pour l’apéro ce soir. Apéro dînatoire. Pour prendre le temps de bavarder, de prendre des nouvelles des enfants, de parler de tout et de rien en buvant un verre, en grignotant quelques bonnes choses. Ma tante vient de décéder cette nuit. A Rennes. D’une embolie pulmonaire. Le décès d’une personne, même âgée, est triste, ben sûr, mais le fait de pouvoir se réunir à plusieurs pour parler du défunt, de partager un moment ensemble, amène de la chaleur dans ces moments difficiles. En temps de Covid, tout est si compliqué. Avec cette tatie, nous avons partagé de bons moments. Leur porte était ouverte. Ils étaient de bons vivants. Et aussi des grands voyageurs.
En temps normal, je me déplacerais. Là, cela me paraît tellement compliqué. Ma soeur aînée et une cousine, dont le domicile est plus proche, vont se déplacer. Ma soeur qui vient de se faire opérer le 30 décembre. J’espère qu’elle ne commet pas une imprudence. A minima, envoyer mes condoléances à ma cousine. Il faudrait interdire les décès en temps de pandémie. Parce que c’est trop triste de ne pas pouvoir accompagner la sortie de route de ceux que nous aimons.
Couvre- feu à 18 h dans quinze départements de l’est de la France à compter d’aujourd’hui.
Du salpêtre sur les murs de ma cuisine. L’humidité. Malgré les travaux, à cause des travaux?
Une remontée sur Paris qui pourrait se faire mardi au lieu de lundi. Pour effectuer la maintenance de notre station d’épuration avant de partir. Le quotidien pour continuer à avancer.

La voix de Lilie:

2 jjanvier. Il fait soleil, comme hier. L’année se montre sous son meilleur jour. Publicité ? Mensongère ou pas ? Le temps des 12 premiers jours de l’année donne le sentiment des 12 mois. Janvier sera agréable , février aussi. Si seulement. Je n’ai pas vu les informations depuis 3 jours, du coup le moral est meilleur. Ma fille est passée avec les petits. Nous avons fait un tour dehors, lancé des marrons sur le lac gelé à la grande surprise de mon petit fils. Mini mini moi trotte partout et grimpe sur tout ce qu’elle trouve pour atteindre son but du moment. Casse cou.

Nous nous armons de courage pour aller faire quelques achats car nous sommes invités demain et pas question d’arriver les mains vides. Les magasins sont un peu plus calmes maintenant que les fêtes sont terminées. Tout le monde porte le masque. Ça y est. C’est entré dans les mœurs.

Graine du bout du monde appelle et nous discutons un grand moment. J’aime ces moments d’amitié. Les graines me manquent, comme me manquent tous nos moments, nos rires, nos connivences, la chaleur d’être ensemble.

Que peut-on attendre d’autre cette année que le retour à une vie normale ?

Comme c’est triste Graine de ne pouvoir accompagner les siens…