La voix de Graine

Pour l’instant, pas de 3ème confinement, a annoncé ce soir le 1er ministre…Soulagement, relatif! Notre liberté est déjà tellement réduite. C’est quand le soleil et la fin du tunnel? Personne ne sait.
Douceur et pluie légère aujourd’hui. Pour moi, jour de sortie. Ce matin, balade sur le Port de l’Arsenal et les quais de Seine avec ma copine. Je prends mon vélo pour descendre sur Bastille.
Cet après-midi, je vais voir les résidents de mon centre d’handicapés. J’ai tiré sur papier les photos prises la semaine dernière. Après la mise sous cadre de quelques photos avec Odile, nous partons en balade, malgré le temps maussade, histoire de prendre l’air. En suivant, la lecture de Boucle d’or. En regardant les pêle-mêle photo dans sa chambre, je me rends compte que nous avons le même âge, toutes les 2, à un an près peut-être. Quand je quitte sa chambre, elle me fait des bisous avec la bouche. Nous créons du lien, elle et moi. Cela me touche.
Et ce soir, c’est à nouveau couscous du restaurant d’à côté. Moi aussi, je rêve d’inattendu et d’ailleurs…

La voix de Lilie:

Enfin la semaine de travail s’achève. Le premier ministre a annoncé les mesures gouvernementales. Pas de confinement total. C’est un pari sur notre capacité à circonscrire l’épidémie. Espérons que nous serons assez sérieux. En tout cas notre escapade dans le midi le week-end prochain ne dépend plus que de la présence du train. Escapade est un bien grand mot ! Il s’agit d’aller voir mes parents. Espérons qu’il y aura du soleil, il y a tellement de temps que je ne l’ai pas vu. Quelque fois il pointe son nez quand je travaille, et a disparu quand je m’arrête. La vaccination de ma belle mère est annulée. Il n’y a plus de doses. 88 ans et vaccination annulée, la barre est haute. 1,5 millions de vaccinés. Ont ils tous plus de 88 ans ? On entend déjà parler de scandales, de passes droit de vaccinations. C’est vraiment un sauve qui peut. Avec toutes les bassesses que la peur de mourir peut engendrer.

Ce week-end sera celui du retour des petits enfants à la maison. Ils commencaient à me manquer. Je vais préparer les paquets cadeaux et faire un bon repas. Heureusement qu’il n’y a pas de reconfinement total. Il nous reste encore la famille.

Les Graines me manquent aussi. Il va falloir songer à organiser une sortie filles.