La voix de Graine

Un temps, froid, clair, lumineux…comme j’aime. Des envies qui naissent.
A peu près finies les corvées du retour des vacances et du déménagement du fiston.
Une envie d’écrire. De prendre du temps pour moi. De dessiner aussi.
Aujourd’hui, je profite du dehors. J’ai enchaîné les attestations. Le numérique, c’est cool. Là, je me promène, puis je ferais quelques courses. Bien manger, prendre plaisir à manger me paraît essentiel. Cependant, la nourriture alimentaire ne me suffit pas. J’ai besoin de me nourrir la tête, de trouver des mots, des images, des musiques, des idées qui me parlent.
Je me sens vivante. Bien loin de ce Covid qui tue.

La voix de Lilie:

Une journée qui commence par le dentiste augure toujours une sérénité totale ! Heureusement que la dentiste est très agréable et que je la connais depuis 20 ans. Je ne suis pas en terre inconnue. Après ça, forcément le reste de la journée ne peut qu’être agréable même en confinement !

Il fait très beau aujourd’hui et j’en profite pour sortir entre midi et deux. Le temps de terminer mon télétravail, il fera nuit. Profitons avant.

Aujourd’hui l’air doit provoquer une frénésie d’agir. Le soir je me lance dans les actions en retard. Annuler train et voiture de novembre et oser en reprendre pour décembre… organiser l’ag à distance de la copropriété. Je lève le nez, il est 20h. Je suis contente de moi. Une journée efficace !

En ce moment je lis le 3ème tome de la saga d’Hélèna Ferrante. Au delà de l’histoire d’amour-haine de deux amies d’enfance, je suis époustouflée par sa façon d’écrire et de décrire les sentiments, les pensées. Comme j’aimerais savoir faire ça… Je crois que je vais acheter tous ses livres pour faire durer le plaisir !