La voix de Graine

Le samedi des petits-enfants
Pour toi Lilie, ce week-end, c’est le retour des petits. Je suis contente pour toi. Chez nous, dans l’idée, ce soir, c’est soirée pyjama. Enfin, vite fait! Le petit fils ne s’endort pas dans son lit. Il faut qu’il soit profondément endormi pour être mis dans son lit. Sinon, il se réveille et c’est reparti pour un tour. Et vu que notre fille se trouve aux urgences pour des maux de ventre, mon mari est d’astreinte pour aller nourrir les animaux et sortir le chien. Bref, une soirée de samedi un peu mouvementée.
Cet après-midi, avec petite fille, nous avons fait atelier peinture pendant que petit-fils faisait la sieste avec son Papy. Peinture avec les doigts, avec les mains, avec les pieds, puis direct au bain.
Petit fils ne marche toujours pas. Cet après-midi, il se mettait debout, les jambes écartées, restait un moment en équilibre, puis très fier de lui, tombait sur ses fesses en s’applaudissant. Bien sûr, nous applaudissions aussi.
Il a appris un nouveau mot: encore. Ça ne concerne que la nourriture. C’est un glouton.
Bref, un samedi bien occupé qui passe vite. Demain, la fête, nous allons manger la raclette chez fiston. Seul bémol, l’estomac de notre fille…Espérons qu’elle pourra être avec nous et que les médecins vont réussir à calmer ses douleurs. Pour la petite histoire, lorsque ma fille a un problème de santé, c’est toujours le week-end ou pendant les vacances. Curieux.

La voix de Lilie:

Après une semaine de confinement ma fille ne supporte plus les chouineries de petite fille. En première approche elle voulait qu’on la garde le soir. Ainsi fait. Elle est donc arrivée un peu avant midi ! La soirée commence tôt ! Elle a vraiment besoin de se détendre. Et nous de profiter de mini miss après 15 jours sans la voir. Elle a encore changé, ses cheveux commencent à pousser, ils font de jolies boucles blondes. Son caractère s’affirme. Même beaucoup ! Elle décide, elle s’impose. Elle nous pousse même, quand on est sur son passage. Elle ne va pas s’en laisser compter et c’est tant mieux. Nous faisons une grande balade en poussette pour qu’elle prenne l’air. Je lui raconte des histoires, nos vies aussi, tout en marchant.

Cet après-midi j’ai suivi mon cours à distance via zoom. C’est comme si nous étions ensemble. La technologie a vraiment fait des progrès. Je m’éclate à apprendre à faire ce nouveau site. J’apprends des techniques que je pourrais appliquer sur Graine pour l’améliorer plus facilement. Je suis trop contente. 2h passent sans que je m’en rende compte.

Après avoir couché mini miss, je passe la soirée au téléphone avec une graine. Bavarder, refaire le monde, parler de nous et de tout. Sentir sa présence, imaginer son sourire. Un bon moment.

Il faut absolument se projeter une sortie fille. C’est un besoin vital. Sinon nous allons toutes sombrer !