La voix de Graine

Ce matin, départ du Tarn sous la neige. C’est beau, la neige à la campagne. Mais sur les petites routes, pour conduire, çe n’est pas cool. Pour aller chercher ma copine, nous privilégions les plus grands axes. Pas envie de rester coincés. Cela faisait 5 ans qu’ils n’en avaient pas vu dans cette partie du Tarn.

J’ai découvert ces derniers jours qu’il y avait une station de ski sur les Monts de Lacaune, à Picotalen à l’est du département – 3 pistes de ski de fond. Cette année, la station a fait le plein.
Le voyage de retour. Revenir à mon quotidien parisien.
Soudain, je réalise que les anglais ne font plus partie de l’union européenne depuis cinq jours. Le Brexit est devenu réalité. Les Américains quant à eux n’en ont pas terminé avec leurs élections. Donald Trump fait toujours des siennes. Je n’y comprends pas grand chose.
Ce midi, pas le choix, nous pique-niquons dehors. Il fait glacial.
Malgré cela, le retour est agréable et se fait sans encombres. Avec le chat et la copine.
20 000 cas de contaminations aujourd’hui et aux alentours de 350 morts…
Les restaurants ne sont pas près d’ouvrir. Les cinémas et les salles de spectacles non plus!
Gardons le moral. Sourions. Nous sommes filmés!!!!

La voix de Lilie:

Doucement je reprends le rythme du travail. Pas trop vite quand même. 1ères réunions skipe cet après-midi. Dans les résolutions de début d’année il y a celle de retenter de m’occuper de mon épaule. Entre midi et deux, échographie. Puis je rejoins mon mari et mon fils pour déjeuner. Avec son frère et sa soeur ils nous font la surprise de nous offrir une cave à vin. C’est vraiment gentil de leur part, je suis très touchée.

Le soir je ferme l’ordi et je redeviens mamie pour 24h. Mini mini moi trottine partout en gardant son équilibre comme elle peut. Elle est trop mignonne. Un vrai petit clown déjà. Elle fait des mimiques, elle rit. Elle danse beaucoup aussi, elle aime la musique. Elle sait aussi ce qu’elle veut, malheur à qui l’en empêche ! Je fonds.

Pas le temps d’écouter les informations, à peine croisé la météo. Gris et froid, comme depuis 2 jours. Je reste dans une bulle de tranquillité. Petit à petit le monde rétrécit, même plus envie de sortir. Trop gris, trop froid, trop risqué.