Ce matin, surprise, coupure d’eau dans l’immeuble, non prévue bien sûr. Se précipiter pour acheter de l’eau. Réparation effectuée. Ouf!
Cet après-midi, j’ai fabriqué des masques. Deux. Je suis une piètre couturière. Et ma machine à coudre n’est pas entretenue. Plusieurs jours que je tournais autour… Je m’y suis mise, enfin.
Il fait chaud dans l’appartement. Trop chaud.
J’ai une copine qui est rentrée du japon il y a quelques jours. Pas de confinement au japon, mais les touristes ont été priés de rentrer chez eux. Le Quai d’Orsay a aidé tous ces français à rentrer. Peu de cas de contamination officiellement au Japon. Est-ce la réalité? Comment savoir?

La voix de Lilie:

Week-end de pâques au goût solitaire. Les petits me manquent terriblement… Cette séparation est de plus en plus dure à vivre.

Bien sûr, on s’occupe. Bien sûr la journée se passe. Pourtant, ras le bol. Je sais bien que nous allons devoir continuer ce confinement encore longtemps et je voudrais tellement que ça s’arrête.

Bon, reprenons nous. Tout va bien. Perso, la machine à coudre est dans son placard depuis 20 ans, oserai-je la sortir demain ?

Pour se donner le moral, j’ai fait un gâteau marbré pour mes hommes. On goûte maintenant, c’est nouveau. On mange toutes les 4h !

J’ai aussi travaillé sur le site. J’y ai passé du temps mais j’ai réussi ce que je voulais tenter. J’espère que ça te plaira.

Voilà une journée de plus de passée. Ou de moins, c’est selon. Comme le verre à moitié…?