« Recherchons volontaires de moins de 60 ans… »
Confinée de plus de 60 ans…Le sentiment d’être inutile, de se retrécir de l’intérieur. Et si le courage cependant, c’était d’accepter son âge, sa vulnérabilité, de sortir a minima, de ne prendre aucun risque pour préserver la vie de ceux qui nous soignent, nous nourrissent, ramassent nos ordures? Et si le courage, c’était de faire ce pas immobile qui nous fait grandir de l’intérieur?
Jogging ce matin. ça fait un bien fou.
Le piaillement du merle qui s’agite dans l’arbre, la rencontre d’une jeune femme avec qui j’ai fait le stage de respiration … Petits riens qui vont nourrir ce nouveau dimanche de confinement.
La musique aussi prend sa place. Sud africaine ce matin. Hier, le concert de Joan Baez

La voix de Lilie:

Est-ce que côtoyer des personnes confinées depuis 34 jours comme nous présente réellement un risque ?

Raisonnable, pas raisonnable ? Nous franchissons le pas pour passer la journée avec nos petits enfants.

Journée merveilleuse.

Il faisait un peu frais dans le jardin, espérons ne pas prendre froid et ne pas confondre ça avec le virus.

Nous avons perdu notre sérénité de vie….