Doucement, je me sens glisser vers une envie de rien….
Mauvais signe. Je ressens un besoin urgent de bouger, de partir. Besoin de nature, de campagne, d’espace. Besoin de légèreté, de faire la fête. Besoin d’ailleurs. Un fort sentiment d’inutilité et d’enfermement.
Je suis passée à la Poste aujourd’hui. Dans un 1er temps, à 10 h -1/4. 25 personnes devant moi. Et la Poste n’ouvrait qu’à 10 h. J’y suis retournée à 13 h 45. Beaucoup moins de monde. J’ai pu déposer un colis de ma fille qui attendait dans notre boîte aux lettres depuis un mois qu’un postier le récupère. Je ne sais pas ce que contient le colis et à qui il est destiné, mais pour l’urgence, il faut prévoir un autre circuit.
Un temps à rester dehors. Un temps à flâner. Un temps à partir en vacances.
Quand est-ce que nous pourrons bouger de Paris? Pas sûr du tout que ce soit à partir du 11 mai. Et quel sera l’accueil des provinciaux?
Le Danemark a réouvert les écoles la semaine dernière. Berlin a réouvert aujourd’hui ses commerces de moins de 800 m2. La Suède a réouvert les bars. La nouvelle Calédonie déconfine également. Bien sûr, tous ces déconfinements et ses réouvertures se font avec prudence, aménagement des locaux, gestes barrières, port du masque …
Pour la France, pas de visibilité à ce jour sur ce qui va se passer le 11 mai. La volonté de déconfiner et de remettre les gens au travail – La moitié des salariés est en chômage technique – Elle y est. Pour les modalités, c’est autre chose.

La voix de Lilie:

Une nouvelle semaine se profile. Levé, télétravail, repas, soirée, coucher. Le nouveau métro boulot dodo, sans sortir de chez soi.

Le temps s’est rafraîchi, on en profite pour vider et nettoyer le jaccuzzi. Il sera prêt d’ici demain soir. On s’occupe comme on peut !

Les tourterelles couvent toujours. Elles se relaient régulièrement pour couver. Je suis impatiente de voir les petits.

Doucement comme tu le dis, on glisse dans l’ennui. Où est notre belle énergie ? Et à quoi pourrait-elle bien servir ? S’accrocher aux échanges avec les filles pour rire et sentir nos présences rassurantes, chaleureuses. Comme je voudrais programmer la prochaine sortie fille….